La Maison de la Poésie

La Maison de la Poésie

Scène littéraire

Maison de la Poésie Paris

La Maison de la Poésie de Paris est une scène de lectures, de rencontres et de création dédiée à la voix des poètes et des écrivains. Elle s'adresse aussi bien à ceux qui ont toujours un livre en poche qu'à ceux qui découvriront le texte porté autrement, par la scène, la voix, la musique, l'image...

En cours de lecture

[sous mes yeux – Résidence Numérique // L’assignation

[sous mes yeux – Résidence Numérique // L’assignation

L’œuvre qui suit est poème-documentaire réalisé avec la classe de 5e2 du collège Montgolfier – Paris 3e, à partir du récit de la romancière Tania de Montaigne, L’assignation, paru aux éditions Grasset en 2019.
Il y est question de la place qu’on nous impose, des cases où l’on nous enferme — et donc de regard et de jugement.

Le projet a été imaginé par la poète Anne Mulpas, accompagnée de la monteuse son Rym Debbarh-Mounir dans le cadre d’une Résidence numérique / L’Art pour Grandir-Ville de Paris

Merci aux jeunes auteurs et autrices, à leur enseignant Thomas Boudie pour cette vaillante parole
ainsi qu’à la Maison de la Poésie de Paris et la DASCO qui accompagnent et soutiennent cette belle aventure.

En cours de lecture

[sous mes yeux – Résidence In Situ // Je sais que tu lis ce poème

[sous mes yeux – Résidence In Situ // Je sais que tu lis ce poème

L’œuvre qui suit « je sais que tu lis ce poème » est un maillage de textes d’élèves de la 5e7 du collège Robert Doisneau à Clichy-sous-Bois autour de l’œuvre Paroles d’un monde difficile de la poétesse américaine Adrienne Rich.

C’est le premier fragment sonore de la résidence d’auteur In situ d’Anne Mulpas, accompagnée de la monteuse son Rym Debbarh-Mounir.

Merci aux jeunes auteurs et autrices, à leur enseignante Mariama Barthes et à tous les adultes qui ont prêté leurs voix à ce poème polyphonique.

Enfin, bien évidemment merci au Département de Seine-Saint-Denis et à la Maison de la Poésie de Paris qui accompagnent et soutiennent cette résidence d’auteur.

En cours de lecture

SYLVAIN TESSON - UN ÉTÉ AVEC HOMÈRE

Rencontre animée par Sophie Joubert

L’Iliade est le récit de la guerre de Troie. L’Odyssée raconte le retour d’Ulysse en son royaume d’Ithaque. L’un décrit la guerre, l’autre la restauration de l’ordre. Tous deux dessinent les contours de la condition humaine. Ces textes sont peuplés de créatures hideuses, de magiciennes belles comme la mort, d’armées en déroute, d’amis intransigeants, d’épouses sacrificielles et de guerriers furieux. Les tempêtes se lèvent, les murailles s’écroulent, les dieux font l’amour, les reines sanglotent, les soldats sèchent leurs larmes sur des tuniques en sang, les hommes s’étripent et une scène tendre interrompt le massacre pour nous rappeler que les caresses arrêtent la vengeance. D’où viennent exactement ces chants, surgis des profondeurs, explosant dans l’éternité ? Et pourquoi conservent-ils à nos oreilles cette incomparable familiarité ? Comment expliquer qu’un récit de 2500 ans d’âge, résonne à nos oreilles avec un lustre neuf ? Sylvain Tesson nous dévoile son admiration contagieuse pour Homère et son œuvre.

À lire - Sylvain Tesson, Un été avec Homère, Les Equateurs, 2018.

En cours de lecture

MICHEL WINOCK – BIENVENUE AU XXIe SIÈCLE

En dialogue avec Michelle Perrot

"En 1991, quand le rideau de fer de la Guerre froide est définitivement tombé, on a cru aux jours meilleurs. L’effondrement des tours de Manhattan, le 11 septembre 2001, nous a définitivement désillusionnés. En France, l’arrivée du national-populiste Le Pen au second tour de l’élection présidentielle a chargé notre horizon de noirs nuages. Quel bonheur individuel reste possible dans une Histoire toujours abreuvée de sang et de larmes ?"
Michel Winock

Michel Winock a tenu son journal toute sa vie. Pour évoquer ce troisième volume, il s’entretiendra avec l’historienne Michelle Perrot.

À lire – Michel Winock, Bienvenue au XXIè siècle – Journal 1996-2002, éd. Thierry Marchaisse, 2022.
– Michelle Perrot, Le Chemin des femmes, coll. « Bouquins », Robert Laffont, 2019.

En cours de lecture

NICOLAS MATHIEU – CONNEMARA

Rencontre animée par Sophie Joubert

Hélène a bientôt quarante ans. Elle a fait de belles études, une carrière, deux filles et vit dans une maison d’architecte sur les hauteurs de Nancy. Elle a réalisé le rêve de son adolescence : se tirer, changer de milieu, réussir. Et pourtant, le sentiment de gâchis est là, tout a déçu. Christophe, lui, vient de dépasser la quarantaine. Il n’a jamais quitté ce bled où ils ont grandi, Hélène et lui. Il a fait sa vie à petits pas, remettant au lendemain les grands efforts et les grandes décisions. Aujourd’hui, il vend de la bouffe pour chien, vit avec son père et son fils, une petite vie calme et indécise. On pourrait croire qu’il a tout raté. Et pourtant, il croit dur comme fer que tout est encore possible. Connemara, c’est l’histoire d’une liaison, d’une tentative à deux dans une France qui bascule. C’est surtout le récit des comptes qu’on règle avec ses illusions et sa jeunesse, le récit d’une autre chance dans un pays qui chante Sardou et va voter contre soi.

À lire – Nicolas Mathieu, Connemara, Actes Sud, 2022.